Zoom sur: l'extrait de racine de réglisse

 Eh oui, la réglisse, n’est pas qu’un bonbon ! Vous serez peut-être surpris d'apprendre que c'est un ingrédient couramment utilisé dans les cosmétiques. Sur les étiquettes vous le trouverez le plus souvent appelé «licorice root extrait . À la base, cet extrait est dérivé des racines de plusieurs espèces de Glycyrhizza. Elle est utilisée depuis plus de 4000 ans dans la médecine chinoise et a fait sa place globalement dans l’industrie pharmacologique !

Concrètement, pourquoi est-elle si souvent utilisée dans les cosmétiques et quelle est son utilité ? Il va s’en dire que la littérature au sujet de l’extrait de réglisse est bien développée et que l’on a un recul assez important ! Au niveau topique, elle aurait des effets anti-inflammatoire, antioxydant et éclaircissant.

L’effet anti-inflammatoire de l’extrait de réglisse serait principalement attribué à l’acide glycyrrethic qui est le métabolite actif de l’acide glycyrrhizic, un composé de l’extrait de racine de réglisse. Certaines études ont montrées que ce composé aurait un effet similaire aux corticostéroides, le rendant intéressant comme agent anti-inflammatoire. Il serait parfois utilisé dans des onguents, dans le traitement de certains problèmes de peau tels les dermatites chroniques, l’eczema et le psoriasis. 


Des études ont démontrées que certains composés de plusieurs espèces Glycyrhizza auraient un effet antioxydant. C’est le cas entre autre du 18β-glycyrrhetinic acid et du glabridin qui pourrait bloquer la fragmentation de l’ADN et l’induction de l’apoptose (mort cellulaire programmée) des kératinocytes, qui sont contenus dans la couche superficielle de la peau et qui jouent un rôle dans la protection de cette dernière.

 Finalement, l’extrait de réglisse serait utilisé dans les traitements éclaircissants pour la peau. C’est un de ses composés, le glabridin qui serait en partie responsable de cet effet. Cette avenue est intéressante puisque l’extrait de réglisse serait considéré comme une des options les plus sécuritaires parmi les agents éclaircissants.

À la lumière de la littérature disponible sur l’extrait de réglisse, il va s’en dire que cet extrait est très intéressant pour le monde des soins de la peau et des cosmétiques. Cependant, comme pour beaucoup d’autres ingrédients, lui attribuer, à lui seul plusieurs vertus miraculeuses serait dangereux et exagéré.

Conclusion, on n’hésite pas à le considérer dans nos produits de soins, mais on reste réaliste quant à ses effets et les attentes que nous lui portons...

 

 

 

Références :

Baumann, Leslie. Cosmeceuticals and Cosmetic Ingredients (p. 251). McGraw-Hill Education. Édition du Kindle.

 Evans FQ. The rational use of glycyrrhetinic acid in dermatology. Br J Clin Pract. 1958;12: 269.

 Leyden JJ, Shergill B, Micali G, et al. Natural options for the management of hyperpigmentation. J Eur Acad Dermatol Venereol. 2011;25: 1140.

 Ohuchi K, Kamada Y, Levine L, et al. Glycyrrhizin inhibits prostaglandin E2 production by activated peritoneal macrophages from rats. Prostaglandins Med. 1981;7: 457.

 Okimasu E, Moromizato Y, Watanabe S, et al. Inhibition of phospholipase A2 and platelet aggregation by glycyrrhizin, an antiinflammation drug. Acta Med Okayama. 1983;37: 385.

 Veratti E, Rossi T, Giudice S, et al. 18beta-glycyrrhetinic acid and glabridin prevent oxidative DNA fragmentation in UVB-irradiated human keratinocyte cultures. Anticancer Res. 2011;31: 2209.

 

 

 

 

 

Article précédent Article suivant

Laissez un commentaire