Vous avez dit savon?

Si vous êtes déjà passé dans un magasin d’apothicaire, vous avez certainement touché/senti/utilisé un savon. Vous savez cette petite chose rectangulaire qui mousse et qui sent bon. Vous êtes-vous déjà posé la question «Qu’est-ce que un savon ?» Si vous êtes déjà passé dans une pharmacie, vous avez fort probablement parcouru le rayon nettoyant corporel… où se trouvent plus de 1000 choix de nettoyants liquides, crémeux, en barre, en lingette, en gel. Vous êtes-vous déjà posé la question «Quelle est la différence ?» Si vous lisez parfois des blogues beauté et vous tenez un peu au courant des tendances, vous avez certainement entendu parler des Savons sans savon.

 

En effet, c’est bien complexe tout cela… et c’est pourquoi nous allons simplifier le tout pour vous ! Ce qu’il est important de comprendre, c’est que le but premier d’un nettoyant est d’enlever les résidus de sébums, les bactéries et les saletés. Peu importe sa forme, son odeur ou son prix. Ça paraît évident, mais dans ce monde cosmétique compliqué, il vaut mieux se le rappeler. Les nettoyants sont construits pour la majorité, sur la même base. Ce qui change, ce sont les ingrédients utilisés pour constituer cette base. 

 

Le constituant crucial est le surfactant utilisé. En plus de nettoyer, c’est principalement lui qui est responsable de la douceur du produit. Certains surfactants sont plus doux que d’autres et devraient donc être privilégiés. Le savon en bar (ou pain) est super beau, il fait vintage, il mousse, il sent généralement bon, mais il est la majorité du temps, trop irritant. Le problème est que son contenu est très alcalin. Son pH se situe généralement entre 8 et 10 (alors que la peau a un pH d’environ 5.5) et son utilisation augmente celui de la peau et irrite sa barrière protectrice.

 

Les barres nettoyantes ont voulu régler le problème en éliminant de leur produit les ingrédients qui rendaient le savon trop alcalin et en changeant le procédé de fabrication. C’était une belle idée ! Le problème est que la majorité utilise pour garder le nettoyant sous forme de barre, des ingrédients qui sont irritants, en plus d’être difficile à rincer. Personnellement, je reste loin des savons en barres, sauf pour décorer ou pour laisser une bonne odeur dans la salle de bain. C’est toutefois un choix que je fais, et je respecte certains membres de ma famille qui persistent à les utiliser !

 

Il y a finalement les nettoyants qui ne sont pas en barres. Qu’il soit en gel, en liquide, en crème, en mousse, leur principe est le même. Bien que certains utilisent des surfactants très irritants, leur procédé de fabrication n’entraine pas directement un pH élevé, ce qui est idéal pour la peau. Après, tout est une question de goût. Il faut toutefois garder en tête que les agents moussants sont généralement irritants et les fragrances aussi. Encore une fois, personnellement j’utilise un nettoyant pour le visage qui est très doux et sans fragrances. Pour ce qui est du nettoyant pour le corps, je me permets d’en prendre un qui contient une légère fragrance… tout est une question d’équilibre !

 

Références

- Baumann, Leslie. Cosmeceuticals and Cosmetic Ingredients. McGraw-Hill Education. Édition du Kindle.

- Corazza M, Lauriola MM, Zappaterra M, et al. Surfactants, skin cleansing protagonists. J Eur Acad Dermatol Venereol. 2010;24: 1.



Article précédent Article suivant

Laissez un commentaire