Résolutions de la nouvelle année

Alors que 2016 laissera place à 2017 dans une journée à peine, plusieurs d’entre nous en sont à dresser une liste de résolutions. Pour vous inspirer un peu, voici cinq bonnes habitudes à adopter durant la nouvelle année, ainsi que six mauvaises dont il faudrait se départir!

 

À changer

1. Troquer le savon en barre pour un nettoyant en crème ou liquide.

La majorité d’entre eux ont un pH beaucoup trop élevé et sont difficiles à rincer complètement, ce qui augmente le risque que des résidus de surfactants restent sur la peau et par le fait même irrite celle-ci.

2. Arrêter de toucher son visage.

Cette habitude, que nous avons tous, transfère les germes et bactéries que vous avez sur les mains à la peau du visage…on vous laisse imaginer la suite. Pensez aussi à nettoyer régulièrement l'écran de votre téléphone cellulaire, il s'y accumule plus de germes que vous ne pouvez l'imaginer.

 

3. Doucement avec les exfoliants !

Exfolier la peau avec des brosses dures, des exfoliants à granules ou à billes ou encore un gant de crin sont des méthodes préhistoriques qui risquent d’irriter et de blesser la peau. Utilisez plutôt un exfoliant à l’acide salicylique ou encore une débarbouillette en pensant à masser délicatement.

4. Réduire le nombre de produits parfumés que vous utilisez sur votre peau.

Les fragrances dans les cosmétiques feront l’objet d’un article à venir, mais rappelez-vous que les parfums et huiles essentielles sont des irritants, en plus d’être la cause la plus fréquente d’allergies de contact aux cosmétiques. Afin de préserver la peau, il vaut mieux les éviter ou du moins, en réduire l’utilisation.

 

5. Arrêtez de fumer.

Pour la santé de votre peau, mais aussi celle de votre corps, arrêtez de fumer. Outre les risques de maladies pulmonaires, cardiaques, buccales, etc., cette habitude néfaste peut entrainer la nécrose des tissus, ainsi que la diminution des fibres élastiques de la peau. Résultat : teint terne, rides précoces, vieillissement prématuré. Il existe plusieurs méthodes pour vous aider ; faites vous le plus beau des cadeaux pour cette nouvelle année et arrêtez.

 

  

À garder ou à ajouter

 1. Se protéger du soleil (même en hiver).

Crème solaire, lunettes de soleil, grand chapeau (en plus c’est très joli !), et ce à longueur d’année pour aider à prévenir le cancer de la peau, mais aussi le vieillissement cutané prématuré ! Cette année, faisons un petit effort pour y penser, et ce, même lorsqu’il fait nuageux dehors.

 

 2. Parfumer ses vêtements et non sa peau.

Les ingrédients contenus dans les parfums, que ce soit l’alcool ou les substances utilisées comme fragrances, sont des irritants potentiels. Il vaut mieux ne pas y exposer directement la peau. Appliquez-les plutôt sur les vêtements !

  

3. Acheter des cosmétiques en tube plutôt qu'en jarre.

Certes, les cosmétiques contenus dans un pot sont bien jolis, mais ils ne sont pas optimaux au niveau de la conservation. À force d’ouvrir le pot et d’y mettre les doigts, on augmente la prolifération de bactéries et par la suite, la détérioration des ingrédients importants. De plus, ces derniers ne sont pas adéquatement protégés de la lumière et de l’air, leur efficacité s’en trouve donc diminuée.

4. Faire un ménage de ses cosmétiques.

La grande majorité des produits cosmétiques ont une date d’expiration. Alors que sur certains d’entre eux vous la verrez indiquée sous la forme «Exp année-mois», sur d’autres vous remarquerez un petit symbole indiquant la durée de vie du produit (en mois) après l'ouverture. Alors, commençons l’année du bon pied en éliminant tous nos produits expirés !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

5. Boire plus d'eau.

Bien que boire plus d’eau n’aura pas d’impact direct sur la peau sèche, en consommer plus ne peut qu’être bénéfique ! Il est recommandé de boire treize tasses de liquide pour les hommes et neuf pour les femmes, par jour. Garder en tête de prendre le plus d’eau possible et le moins de liquide contenant du sucre. Petit conseil pour y arriver, gardez toujours une bouteille d’eau à proximité et remplissez la chaque fois que vous passez près d’une source d'eau.

 

 

 

Références 

Abbas S, Goldberg JW, Massaro M. Personal cleanser technology and clinical performance. Dermatol Ther. 2004 17 :35.

Begoun, P. The original beauty bible. 3rd edition. p.130

Chatard H. Case of sensitization to perdumes with cuaneous and general reactions. Vull Soc Fr Dermatol Syphiligr. 1957 ;64: 323.

Clinics in Dermatology, January-February 1996 p. 23-27

Demierre MF, Brooks D, Koh H, et al. Public knowledge, awarness and perceptions of the association between skin aging and smoking. J Am Acad Dermatol. 1999 ; 41 :27.1.

Johansen JD. Fragrance contact allergy : a cinical review. Am J Clin Dermatol. 2003 ;4 :789 

Mayo clinic staff. (2014) Water : How much should you drink every day ? Repéré à : http://www.mayoclinic.org/healthy-lifestyle/nutrition-and-healthy-eating/in-depth/water/art-20044256

Société Canadienne du Cancer. (2016) Faites preuve de bon sens sous le soleil. Repéré à : www.cancer.ca

 


Article précédent Article suivant


1 commentaire
  • Vous avez bien raison de parler des dates d expiration,,,,,je vous rapporte une experience personnelle,,,,je me laisse facilement charmer par les diverses promotions,,je me retrouve donc proprietaire d une multitude de cosmetiques,que je n utilise pas vraiment, mais dont la presence rassurante sur la tablette de ma salle de bain, me laisse croire que je m occupe bien de ma peau. apres une journee eprouvante au travail, je decide d utiliser un masque repulpant!!!! <( j interprete REVIGORANT), pour relaxer. J etale le produit qui me semble un peu gommant, je laisse agir le 15 minutes tel que suggere sur le tube,,,lorsque je tente de retirer le produit, tout reste fige sur le duvet de peau,,apres trente minutes de combat feroce , je reussis a extirper la majorite des mini boulettes qui s accrochent desesperement a mon duvet,,,j en suis quitte pour un facies de homard rouge,,,,,le produit etait expire depuis deux ans!!!!

    Christiane le

Laissez un commentaire