Partie 1: Comprendre le soleil

Je suis pas mal convaincue que tous ceux qui liront cet article savent que le soleil brûle la peau. Cependant, comment est-ce concrètement possible ? Comment cet astre si essentiel à notre survie, peut-il à la fois être si néfaste pour nous ?

 

Pour comprendre le tout, il faut d’abord savoir que le soleil émet de l’énergie sous forme d’ondes (l’énergie solaire). On peut d’ailleurs les classifier selon la longueur de leurs ondes et de fait, leurs particularités.

La première classe, ce sont les fameux rayons UV (ultra-violet). On retrouve les rayons UVA, UVB et UVC. Les rayons UVA, constituent environ 96,5% de tous les rayons ultra-violets qui se rendent à la terre, alors que les UVB constituent seulement 3,5%. Chacun, ayant des longueurs d’ondes différentes (UVB :280-320nm UVA :320-400nm et 350nm UVC:100-280nm).

La deuxième classe est les rayons visibles. Comme le nom l’indique, c’est ceux que l’on peut voir avec les yeux. Finalement, la troisième classe est les rayons infrarouges.

 

Les rayons UVA et UVB sont ceux qui nous intéressent le plus pour comprendre l’effet du soleil sur la peau. Les UVA ne sont pratiquement pas absorbés par la couche d’ozone, et de fait, 95% arrivent à se rendre à la surface de la Terre. Les UVB, quant à eux, sont absorbés en grande partie par la couche d’ozone (5% arrivent à la terre).

* Les UVC, eux, sont extrêmement dangereux, mais par chance pour nous, ils n’arrivent pas (du moins au moment d’écrire ces lignes, à la surface de la Terre).

 

Concrètement, quels sont leurs effets sur notre peau et pourquoi faut-il s’en méfier?

Globalement, les rayons UV agissent de plusieurs manières sur la peau, certaines causant des conséquences immédiates et d’autres, des problèmes à long terme.

Une des conséquences les plus évidentes est l’induction de la réponse inflammatoire de la peau menant au coup de soleil. Vous savez quand vous allez vous coucher le soir après une journée passée au soleil sans écran solaire? Vous avez chaud, puis froid, puis vous grelottez... eh bien c'est exactement ce que vous êtes entrain de vivre... la réponse inflammatoire!

Un autre effet des rayons sur la peau est l’activation de la mélatonine, menant au bronzage. À la base cette activation aiderait à protéger la peau des dommages causés par le soleil…

Les UVA

Les UVA, de par leur longueur d’onde, arrivent à pénétrer loin dans la peau. Ils sont les principaux responsables du vieillissement de la peau (ie: rides, taches pigmentaires), du bronzage et des coups de soleil. Jusqu’à récemment, les scientifiques croyaient que ces derniers ne causaient pas de dommages dans l’épiderme (lieu de plusieurs cancers de la peau). Toutefois de nouvelles études ont montré que les UVA atteignent la couche basale de l’épiderme et pourraient de sorte contribuer au développement des cancers de la peau.

Attention, les rayons UVA arrivent à pénétrer au travers de la vitre et des fenêtres, et ils atteignent la surface de la Terre de manière assez continue tout au long de la journée.

Les UVB

Les UVB, eux, sont plus fortement liés à des dommages à l’ADN, et ainsi confèrent au soleil un effet cancérigène assez marqué ! Ils sont eux aussi en partie responsables du bronzage et du vieillissement de la peau. Toutefois, contrairement aux UVA, ils ont la chance d’être bloqués par le verre et ont un pic d’intensité entre environ 10h et 16h.

 

L'indice UV

Vous avez sûrement déjà remarqué lorsque vous vérifiez la météo un indicateur appelé indice UV. En fait, c'est une mesure de l'intensité du rayonnement UV émis par le soleil et du risque qu'il représente pour nous. L'échelle va de 1 à 11+. Plus il est élevé, plus le rayonnement est fort, plus c'est dangereux! L'organisme mondial de la santé a décidé de s'en doté afin de pouvoir uniformiser cette mesure partout dans le monde.

Il sert un peu de guide pour nous et nous indique quand il faut être encore plus vigilant par rapport à notre exposition au soleil! Bien qu'il soit recommandé de se protéger en tout temps, il est un bon indicateur de quand limiter d'avantage notre exposition. Peut-être pas la meilleure idée du siècle d'aller se baigner au gros soleil quand l'indice est de 8! ... vous comprenez le principe!

 

En conclusion, les rayons UVA et UVB ont des particularités qui leur sont propres, mais peuvent tous deux causer des dommages importants à la peau. Il est donc super important de bien se protéger, et ce, à longueur d’année, beau temps, comme mauvais temps. Surveillez la partie 2 de cette série sur le soleil où l’on en apprendra plus sur les écrans solaires!

 


Article précédent Article suivant

Laissez un commentaire