Hydratant? Comment faire le bon choix?

Les crèmes hydratantes sont probablement les produits de soins de la peau les plus connus et pourtant, ce sont également les plus incorrectement utilisés et les plus mal comprises. Ce n’est pas nouveau, mais pour l’industrie du cosmétique, c’est d’abord une affaire de marketing plus que de réels soins. À tel point qu’une grande majorité des produits vendus affichent des promesses complètement irréalistes et fausses. Étant mal informés, nous tombons facilement dans le panneau. Pour y voir plus clair et faciliter votre choix, voici un résumé, très résumé, de ce qu’un bon hydratant devrait contenir !

Tout d’abord, pour soulager la peau sèche il faut augmenter le niveau d’eau du stratum corneum (la couche cellulaire la plus externe de la peau). Cela peut être accompli en empêchant l’évaporation de son contenu en eau à l’aide d’ingrédients occlusifs et humectants. Les ingrédients occlusifs à privilégier sont les huiles naturelles comme l’huile de jojoba, le squalène ou encore la cire d’abeille. C’est dernier vont agir comme manteau sur la peau pour retarder la perte en eau de cette dernière. Les humectants, pour leur part, ont la capacité «d’attirer» l’eau présente dans l’atmosphère vers la peau. Il est important de savoir que si le taux d’humidité dans l’air n’est pas suffisant, ils peuvent alors absorber l’eau de l’épiderme et du derme ce qui assèchera la peau. C’est pour cette raison qu’occlusifs et humectants travaillent mieux combinés. Parmi les humectants les plus répandus on retrouve la glycérine, l’urée, l’acide hyaluronique et les alphas hydroxy acides.

Viennent ensuite les ingrédients qui ont pour tâche d’adoucir et de lisser la peau. Ce sont les émollients. Ces derniers fonctionnent en remplissant les espaces sur la peau ce qui lui confère une surface plus lisse en plus d’une meilleure réflexion de la lumière. Bref, on veut des émollients ! Plusieurs humectants font également office d’émollients comme la glycérine, le squalène, l’huile de jojoba et les huiles minérales.

Ces trois catégories d’ingrédients (occlusifs, humectants et émollients) sont généralement la base de tout bon hydratant. Ce qui vient nous accrocher et nous orienter pour faire un choix ce sont plus les composants actifs de la formule ainsi que la forme que prend le produit (lotion, gel, crème, etc.).

Poursuivons avec les ingrédients actifs ! Tout le monde a besoin d’antioxydants. Pas juste «les plus vieux» ! En effet, ces derniers aident à prévenir et à réduire les dommages causés par les radicaux libres présents dans l’environnement (affaiblissement de la structure de la peau et du bon fonctionnement de ses cellules). Les radicaux libres sont l’une des causes du vieillissement de la peau alors vos mieux commencer jeune à se protéger! Il est également démontré qu’il n’existe pas d’antioxydant miracle, mais plusieurs bons et qu’il est préférable d’utiliser des produits qui en contiennent une variété plutôt qu’un seul ! Recherchez des ingrédients comme le thé vert, la vitamine E (tocophérol), la vitamine C, l’extrait de pomme grenade, l’acide hyaluronique (Sodium Hyaluronate), la coenzyme Q10, etc.

De plus, avec tous les irritants présents dans notre environnement (le soleil, la pollution, le vent, etc.) il est important pour tous les types de peau, même celles qui ne sont pas spécialement sensibles, d’utiliser des produits qui contiennent des anti-irritants/ingrédients apaisants. L’aloès, l’extrait de camomille, l’allantoïne, l’extrait de racine de réglisse et l’extrait de pépin de canneberge en sont quelques exemples.

Ensuite, comment déterminer la forme du produit qu’il vous faut ? Pour ceux qui ont la peau sèche, les hydratants qui contiennent des huiles végétales ou des beurres (beurre de karité, beurre de cacao, beurre d’avocat, etc.) sont à privilégier. Ils donnent aux produits un aspect riche et crémeux ! Les personnes qui ont la peau normale à grasse devraient opter pour des lotions plus légères, et des produits à base d’eau, comme les gels. Plus la peau tend à être graisseuse, plus le produit doit être léger. Pour les peaux très grasses, les sérums et les lotions toniques sont de bonnes options, puisqu’elles n’auront pas, ou très peu, besoin d’occlusifs et d’humectants.

Pour terminer, voici quelques points à surveiller lors de l’achat du produit. Peu importe la forme que prend l’hydratant, il est important qu’il vienne dans un contenant opaque afin d’éviter que le soleil ne détruise les ingrédients qui s’y trouvent. Il est également préférable de proscrire les crèmes en jarre puisque la grande exposition à l’air ainsi qu’aux microbes va également atténuer les propriétés du produit. Et ce n’est pas parce qu’une crème coûte cher qu’elle est meilleure ou même bonne pour la peau ;) .

Si votre hydratant ne contient pas de SPF, le jour on met de la crème solaire !

… Tous les jours… Pour toujours.

 

Références:

Brown MB, Jones SA. Hyaluronic acid: A unique topical vehicle for the localized delivery of drugs to the skin. J Eur Acad Dermatol Venereol. 2005;19: 308.

Baumann, Leslie. Cosmeceuticals and Cosmetic Ingredients (p. 73). McGraw-Hill Education. Édition du Kindle.

Hannuksela M. Glycols. In: Loden M, Maibach H. eds. Dry Skin and Moisturizers. Boca Raton: CRC Press; 2000: 413– 415.

 


Article précédent Article suivant

Laissez un commentaire